Zoom sur...

Nos diplômés témoignent...

Avec
le soutien
de la

Après obtention de leur diplôme...que sont' ils devenus ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Témoignage de Jean-Claude PENIN

Titre RNCP niveau 1 - Psychologue du travail - Obtenu le 13 novembre 2015

(Premier diplomé sur ce titre !), voici son témoignage :

 

J’ai commencé les cours du soir au CNAM par un module qui s’appelait PPP (Projet Personnel et Professionnel). J’ai ensuite suivi un cours de psychologie générale. Suite au PPP, je me voyais bien me former au métier de CIP (Conseiller en Insertion Professionnelle) ou formateur d’adultes. J’ai découvert que je pouvais compléter mon BTS technico-commercial par un niveau BAC + 2 en psychologie, et peut-être passer à l’action.

 

Des cours s’inscrivant dans un parcours en psychologie du travail (pouvant mener jusqu’à une licence générale en sciences humaines) se sont ouverts les uns à la suite des autres sur Châteauroux. Je les ai suivis. Cela m’a permis de continuer mon activité professionnelle et de poursuivre ma réflexion tranquillement.

 

En parallèle de ce cursus, j’ai réalisé un Bilan de compétences pour savoir laquelle de ces 2 voies (CIP ou formateur d’adultes) serait pour moi la plus judicieuse. Le BC m’orientait vers ces 2 pistes, mais aussi vers la possibilité d’accéder à un master en psychologue du travail.

 

Comme j’avais bouclé tous les cours de la licence sur Châteauroux, je me suis dit que je pouvais peut-être tenter, dans le cadre d’un CIF, de suivre les cours menant au titre de psychologue du travail avec le CNAM de Paris. C’était la seule possibilité que je me permettais d’envisager, mais vraiment sans conviction. De toute façon, je ne me voyais pas accéder à un master en 2 ans en université. Cela m’aurait éloigné du monde professionnel, et j’avais déjà donné pour mon BTS. En outre, je n’avais pas de licence en psychologie, et c’était un pré-requis indispensable pour entrer en master 1 de psychologie.

 

Le CNAM permettait d’accéder au même niveau de formation (niveau I) par son titre RNCP de psychologue du travail (diplôme CNAM), et ce, sans avoir besoin de la licence. En commençant à partir d’un Bac +2, il existait cette possibilité. De nombreux cours que j’avais suivis dans le cadre de la licence étaient communs au titre. Il me restait les cours correspondant aux différents TP à suivre pour pouvoir envisager ce diplôme.

 

J’ai été accepté sur Paris et j’ai pu valider ainsi 3 des 4 TP indispensables au titre. Ils n’avaient pas encore eu lieu en région centre ; maintenant ils y sont accessibles J’ai eu la chance que la fin de l’enseignement (le dernier TP), soit proposé sur Orléans. Il correspondait à une intervention sur le terrain en situation réelle, pour se confronter au futur métier de psychologue du travail. En intégrant ce dernier, cela m’a permis de mieux m’organiser familialement, tout en intégrant un groupe d’élèves/auditeur à taille encore plus humaine que sur la capitale. J’ai rencontré à cette occasion deux auditrices, l’une de Bourges et l’autre de Châteauroux, avec qui nous avons formé un trinôme d’intervention dans le cadre de ce dernier TP. Cela nous nous a mené ensemble jusqu’aux 3 derniers examens que nous avons obtenus.

 

Grâce à ses différentes modules de formations proposés par le CNAM sur Châteauroux, puis sur Paris et enfin en région sur Orléans, j’ai pu mener à bien ce projet, qui n’en était pas forcément un au début de mon aventure. J’ai été accompagné par les différents intervenants et responsable de la filière de psychologie du travail de la région centre lors de ce cursus ; je les en remercie. Je viens ainsi d’obtenir le titre de psychologue du travail avec le CNAM d’Orléans, ce 13 novembre 2015.

 

Je ne pense pas qu’il m’aurait été possible d’accéder à un diplôme de niveau 1, si je n’avais pas eu la possibilité de d’abord commencer les cours avec le CNAM sur Châteauroux. Cette formation est complètement adaptée à une reprise d’études pour quelqu’un comme moi qui n’avait pas eu la possibilité de s’engager dans un parcours de ce type en formation initiale.

 

Maintenant que j’ai validé ce titre, je me sens bien armé pour me positionner dans cette filière. D’ailleurs, pour en avoir un peu parlé autour de moi, au travers d’un réseau qui semble se mettre en route, j’ai déjà eu au moins une piste sérieuse de proposition d’emploi, sans même m’être manifesté dans ce sens.

Trouvez votre formation

Trouvez une Unité d'Enseignement

Contacter nos centres d'enseignements

02 18 69 18 30
Numéro régional, coût d'un appel local

Région

centre-region Chartres Orleans Bourges Chateauroux Tours Vierzon Blois

Documents à télécharger

Formation DIF Cours du soir VAE Formation à distance Pleiad CPF